03 mars 2017

ET ENCORE DE SACRES LECTEURS !


premiere jai dix ans AJe remercie Me N... de m'avoir offert votre livre. La lecture a été un vrai régal. Je vous remercie d'offrir ainsi à vos lecteurs des temps de rêve, de contemplation, de belle humanité, sans tomber dans la mièvrerie, bien sûr. Nous en avons tant besoin ! Je vous souhaite encore de belles pages d'écriture.   Martine A.

J'ai adoré ton dernier livre. J'ai passé de très bonnes vacances de Noël avec Gabin. Je crois que c'est parce que je me suis senti proche de lui : une enfance dans un milieu très modeste, beaucoup de bons copains, l'envie de s'en sortir, la classe prépa, le bonheur de la réussite scolaire... Parfois, j'avais l'impression de m'appeler Gabin L... ou Christophe Bolek. Bref, une histoire très touchante.   Christophe  L.

Je vous ai rencontré dimanche à La Couture et j'ai attaqué la lecture dès lundi. Que du bonheur, dans la lignée de Ici la terre ou Je marche donc je suis ! Surtout ne changez rien et continuez dans ce style. C'est avec plaisir que je me couche le soir, après une bonne journée de travail, pour lire des livres de ce genre. J'attends avec impatience de vous revoir et de discuter bouquins. Bonne continuation.    Laurent T.       

premiere-jai-dix-ansJ'ai été surpris, en débutant le livre, en essayant de me souvenir de mes dix ans... Je me rappelle, hélas, de bien peu de choses, presque rien... Et puis d'un seul coup la surprise agréable d'être pris par la lecture, le summum se situant dans la fin des années collège. Un intérêt qui a encore rebondi au moment du retour aux sources de la fin du roman. Dire que le livre évoque beaucoup de souvenirs quand on a vécu certaines scènes citées est un euphémisme. Les descendants de mineurs polonais peuvent avoir à juste raison une petite larme au coin des paupières. Voilà, il ne me reste plus qu'à attendre le prochain livre... au boulot !    L'ours.

Après Ici la terre, c'est avec grand plaisir que j'ai lu votre dernier roman. Une bien belle histoire qu'en tant que commerçante j'ai parfois frôlée. Une histoire qui fait beaucoup de bien à cette époque difficile, et j'espère que beaucoup de gens l'ont lue. Y aura-t-il une suite ? Au plaisir de vous lire une autre fois.   Gaëtane G.

Juste le temps de dévorer votre ouvrage... C'est un livre "aux piles électriques", n'est-ce pas ? Il m'a d'autant plus touché, pour avoir vécu des moments comparables au parcours familial et d'enfant de Gabin. Son Gino et sa famille s'appelait pour moi Balthazar. Son Piéoluc qu'il a fallu supporter, cinquante ans après je me souviens encore de son nom... Ainsi j'ai eu dix ans à nouveau, et comme vous le dites... mais...  A bientôt de vous revoir dans un salon.   Pascal B.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par piezylawski à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 novembre 2014

COCKTAIL REVIGORANT... à la bonne vôtre !!!


Nous nous sommes rencontrés au Salon du Livre, à Somain, où j'ai acheté votre livre Ici la terre. Bravo pour cette histoire pleine d'humanité et très joliment écrite. On ne s'ennuie jamais ! Merci pour les rappels de l'évolution de la vie sur cette terre que nous bafouons au nom du Dieu Pognon ! ... Bref, je me suis régalée en lisant votre livre. Jacqueline C.

J'ai beaucoup aimé Ici la terre.J'ai retrouvé des valeurs liées à la terre, car mon papa aimait beaucoup le jardinage, et son jardin était sa fierté... Ce livre me parle beaucoup dans la mesure où les souvenirs de mon enfance refont surface et me rappellent ô combien la terre est importante. J'aime beaucoup la couverture... Au plaisir de découvrir un nouveau roman.  Mauricette.

Je n'arrivais pas à sortir de la lecture de votre roman On l'appelait mamie, tellement l'histoire est prenante. Vous nous immiscez au coeur de l'enquête, menée d'abord à tâtons puis tambour battant par l'équipe de Léo. Avec Maeva, ils font une belle paire.... On se balade dans Obrechies comme si nous y étions. Mes grands-parents ont habité Obrechies... je m'y suis retrouvé...  Pascal H.

Pour un premier livre lu de vous, je suis ravie. L'intrigue et les personnages de On l'appelait mamie font que je n'ai pas lâché votre livre. Je l'ai lu en trois jours, tout en donnant trois couches de peinture à un escalier. J'ai même apprécié les rôles tenus par les policiers... ils sont attachants. Merci de m'avoir permis de m'évader de mon quotidien... Celle qui a manqué de lecture pendant plus de10 ans. Vous vous souvenez ?   Mary-Jane D.


Posté par piezylawski à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 septembre 2013

LES ANNEES RUTABAGAS de Louis Valentin.

RUTABAGAS

 

Croyez-moi, vous qui n'avez pas connu les horreurs de la guerre, n'allez jamais parler à vos grand-parents des vertus des rutabagas ou des topinambours ! Surtout pas ! Ce chou-navet des périodes de disette ils ne sont pas près d'en oublier le goût, et ils s'en passent fort bien aujourd'hui... Et si par hasard l'un d'entre eux feuilletait quelques pages de ce roman, laissez-les tranquilles avec leurs souvenirs et vous verrez, très vite les reniflements et les mouchoirs seront de la partie.

Parce qu'on s'y croirait vraiment, en 1942, tout là-bas dans le Sud, dans le coeur et l'esprit de ce Manuel de dix ans, ce gamin qui raconte son enfance dévorée par la guerre.

Un vrai gamin d'autrefois, bagarreur et traîne-savate, toujours à l'affût d'une aventure ou d'un mauvais coup inoffensif. Toujours l'oeil bien ouvert sur ces adultes aux prises avec leurs angoisses, et cette fichue guerre. D'abord sa mère, institutrice, veuve, et jamais loin du délire. Ce type de la Kommandantur qui préfère Mozart à Hitler, et plein d'autres... sans oublier bien sûr ce guéridon en bois "qui ne tourne pas rond" et dans lequel se cache l'esprit frappeur de son père...

Bref, tout un peuple qui ne tourne pas rond, dans un monde qui ne tourne plus rond. Du tout.

Un beau roman qui parle à toutes les générations.

Un seul regret : ce bouquin n'est plus édité. Mais on le trouve, d'occasion, sur de nombreux sites.


 

 

Posté par piezylawski à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,