22 avril 2016

L'imagination est au pouvoir...


1507-1Décidément, de temps en temps il arrive qu'on tombe en arrêt sur un bouquin dont la recette a nécessité - entre autres ingrédients - 130% d'imagination.

Rarissime, moi je vous le dis !

Tous les matins, dans le RER de 6h27, Guylain Vignolles (pas de chance, ce gars : remuez un peu les syllabes et ça donne Vilain Guignol !!!) lit de sa plus belle voix des lambeaux de textes qu'il a arrachés de haute lutte à la redoutable Zerstor 500, cette dévoreuse de bouquins invendus capable de réduire en confettis et en un tournemain des dizaines de tonnes de livres, peut-être bien plus intéressants les uns que les autres...

Guylain pilonne, à longueur de journées et de vie, et il en vomirait bien tripes et boyaux, si chaque matin, dans son wagon, les passagers n'étaient suspendus à ses lèvres, attendant leurs lambeaux de littérature...

Peu importe l'histoire forcément tronçonnée, hachée menu, c'est le rite matinal que chacun attend, pour y puiser un peu de la force nécessaire à l'accomplissement de la journée.

Ainsi au fil des matins, des pages, des déchets en sursis, l'auteur nous amène à rencontrer une singulière galerie de personnages inattendus, truculents, pleins d'humour... comme on aimerait en connaître davantage.

Sans oublier cette foutue machine, ce monstre mécanique inventé par un monde de fous, que des milliers d'auteurs célèbres ou anonymes nourrissent quotidiennement pour tenter de satisfaire l'appétit insatiable des marchands de papier !!!

Un roman véritablement pas ordinaire. Que dis-je : un premier roman... qui laisse bien augurer de l'avenir.

Ne le ratez pas.


Posté par piezylawski à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,