19 septembre 2013

LES ANNEES RUTABAGAS de Louis Valentin.

RUTABAGAS

 

Croyez-moi, vous qui n'avez pas connu les horreurs de la guerre, n'allez jamais parler à vos grand-parents des vertus des rutabagas ou des topinambours ! Surtout pas ! Ce chou-navet des périodes de disette ils ne sont pas près d'en oublier le goût, et ils s'en passent fort bien aujourd'hui... Et si par hasard l'un d'entre eux feuilletait quelques pages de ce roman, laissez-les tranquilles avec leurs souvenirs et vous verrez, très vite les reniflements et les mouchoirs seront de la partie.

Parce qu'on s'y croirait vraiment, en 1942, tout là-bas dans le Sud, dans le coeur et l'esprit de ce Manuel de dix ans, ce gamin qui raconte son enfance dévorée par la guerre.

Un vrai gamin d'autrefois, bagarreur et traîne-savate, toujours à l'affût d'une aventure ou d'un mauvais coup inoffensif. Toujours l'oeil bien ouvert sur ces adultes aux prises avec leurs angoisses, et cette fichue guerre. D'abord sa mère, institutrice, veuve, et jamais loin du délire. Ce type de la Kommandantur qui préfère Mozart à Hitler, et plein d'autres... sans oublier bien sûr ce guéridon en bois "qui ne tourne pas rond" et dans lequel se cache l'esprit frappeur de son père...

Bref, tout un peuple qui ne tourne pas rond, dans un monde qui ne tourne plus rond. Du tout.

Un beau roman qui parle à toutes les générations.

Un seul regret : ce bouquin n'est plus édité. Mais on le trouve, d'occasion, sur de nombreux sites.


 

 

Posté par piezylawski à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,