12 mars 2013

SALUT AU JARDINIER.


                    Quand vient le jour de l'an, salut au jardinier

                    Qui au coin d'un bon feu suspend son tablier.

                    Quatre saisons durant, de l'aurore au couchant,

                    Il a soigné sa terre et souvent en cachant

                    Le mal qui lui rongeait le dos, en se penchant.

                    Il a fouillé le sol, il a semé la vie,

                    Il a nourri sa terre et il s'en est servi

                    Pour éviter aux siens de n'avoir que l'envie.

                    Jardinier, jardinier, on te sait silencieux,

                    On te trouve gaillard quand toujours en tous lieux

                    Tu arpentes la terre oubliant d'être vieux,

                    Occupé à veiller les remèdes des dieux.

                    Continue, jardinier, à remplir ton office,

                    A offrir les parfums, les goûts et les couleurs

                    La lavande et le thym et des tapis de fleurs

                    Que tu expliqueras à ta fille à ton fils.

                    Rapporte encor chez toi la vie à pleins paniers

                    Et du nord au midi apprends au monde entier :

                    Quand vient le jour de l'an, salut au jardinier...

 


 

 

       

                   

Posté par piezylawski à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,