18 septembre 2014

SORTI DE L'OMBRE est réédité.

SDL COUV RIFFLE


 

 

Quand un premier roman est réédité par un second éditeur c'est qu'il a plu à ses premiers lecteurs, sinon pourquoi lui offrirait-on une seconde vie ?

Pas vrai ?

Et c'est bien ce qui vient d'arriver à "Sorti de l'ombre", quatre ans et demi après sa première publication. Cette fois, ce sont les Editions du Riffle, de Roubaix, qui ont décidé de prolonger le succès de ce roman à travers une version très légèrement modifiée.

Toujours un huis clos dans les nuits du Louvre parisien, en compagnie d'une triplette de la Ronde de Nuit. Une équipe éminemment sympathique et compétente, des anomalies, une ombre, un mystère... une traque permanente dans les nuits du musée... jusqu'à un dénouement ahurissant... impossible à concevoir...

Dans cette version à peine modifiée, j'ai toujours autant de mal à croire à ce que j'ai écrit dans les trente dernières pages... et pourtant... peut-on vraiment ne pas croire à une croyance historique millénaire ???

Des années après, je croise encore des lecteurs tellement marqués par cette histoire qu'ils me réclament, une fois de plus, une suite ou quelque chose qui en tiendrait lieu... Et je les déçois en leur disant que j'ai plus d'une fois essayé, en vain, et que je sais parfaitement que je n'y arriverai pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que, dans une vie d'auteur, une idée aussi originale que celle-là on ne peut en avoir qu'une. Dommage !

Ce roman est disponible sur le site du Riffle, et sur ma table à l'occasion de toutes les rencontres de dédicaces précisées dans l'article précédent. A bientôt, peut-être...



07 mars 2013

A PROPOS DE "SORTI DE L'OMBRE".


Je le disais, ce premier roman est épuisé. Il doit m'en rester 20 exemplaires, à tout casser. Il s'en est donc vendu environ 1950, et si on applique le coefficient 2,38 permettant de préciser le nombre effectif de lecteurs, tous genres confondus, ce roman est sans doute passé dans les mains de 4600 lecteurs !

Je n'en ai jamais espéré tant. Surtout pour un premier roman. Merci Bertrand-Hugues.

Pour moi, depuis trois ans et je ne sais plus combien de salons, fêtes du livre, librairies, points de vente divers... il est évident que c'est bien "Sorti de l'ombre" qui m'est le plus souvent réclamé. C'est incontestablement le bouquin que j'ai vendu le plus facilement, à des publics très divers.

C'est bien pourquoi, aujourd'hui, il est épuisé, et la raison essentielle pour laquelle il est possible (fort possible ???) que, dans quelques mois, les éditions du Riffle, basées à Roubaix, rééditent "Sorti de l'ombre" dans un format de poche moins coûteux. Peut-être, on verra.

En attendant et quoi qu'il en soit, au fil des rencontres, des discussions, des réactions des uns et des autres, des souhaits, des regrets... on peut dégager un certain nombre de raisons pour lesquelles, à coup sûr, "Sorti de l'ombre" a globalement plu aux lecteurs. Par exemple, et en vrac :

  • Il est classé "policier", même si aucun policier n'apparaît dans le roman.
  • C'est un vrai suspense, dès la première page.
  • C'est un huis-clos, dans les nuits du Musée du Louvre. Une immersion.
  • La première de couverture est noire.
  • La narration est chronologique et linéaire, donc facile à suivre.
  • Les lieux -le Louvre la nuit - sont rigoureusement respectés, au détail près.
  • Dès les premières lignes, des anomalies, une énigme prenante.
  • Une statue et une dizaine de tableaux mondialement connus participent à l'histoire.
  • On apprend à mieux les connaître.
  • Une triplette de héros particulièrement malins et attachants. Sympathiques.
  • Un dénouement absolument inimaginable. Déjanté. Il repose pourtant sur une croyance historique.
  • Et surtout, un récit souvent gai, parfois très émouvant, qui ne lâche jamais le lecteur. Jamais.

         Voilà un certain nombre d'ingrédients qui, correctement dosés au fil des pages, participent à la recette que des lecteurs trouvent à leur goût. Beaucoup me l'ont dit, avec leurs mots à eux, quand ils me cherchent et me retrouvent dans tel ou tel salon... Certains me l'ont écrit, dans des messages que je garde pour m'encourager à ne pas abandonner, et dont je reparlerai.

Bref, à votre place, si Le Riffle rééditait un jour ce roman, au format poche, je n'hésiterais pas. Parce que je suis toujours parmi les premiers à dire, en ces temps difficiles, qu'un livre grand format à 19 euros TTC, c'est trop cher pour tellement de gens.

Si vous saviez combien de lecteurs me l'ont dit !!!


 

 

 

Posté par piezylawski à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 mars 2013

LA SAMBRE du 22/01/2010. Extraits. par MATTHIAS DORMIGNY.


DSC_0057 BLittérature.


Un premier roman

signé pierre  Zylawski


Avec Pierre Zylawski, "pas de meurtre, pas une goutte de sang, pas d'atrocités, pas de sexe, pas l'ombre d'une vulgarité ni même celle d'un policier !" C'est pourtant bien un roman policier, classé comme tel par les Editions du Pierregord, que le Maubeugeois s'apprête à publier.

Enseignant en lettres modernes à la retraite, Pierre Zylawski s'est donc essayé à l'écriture. De sa plume est donc né "Sorti de l'ombre", livre de 336 pages dont l'action se déroule au Musée du Louvre. L'histoire, liée à L'Histoire, se déroule en 1982. Trois agents de surveillance traquent une ombre qui s'en prend à des oeuvres. Ombre et lumière s'affrontent tous les soirs...

L'auteur promet "un livre gai, truffé d'éclats de rire, mais aussi réfléchi et émouvant." On n'en dira pas plus, au risque de déflorer l'intrigue et le suspense.

Le livre sera en vente dès le lundi 08 février, au prix de 19 euros.


 

 

Posté par piezylawski à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,