09 mars 2016

ET EN PLUS IL EST SYMPA...


BussiC'est vrai qu'il a tout pour lui, c't'homme !

Non seulement il écrit des polars comme personne mais, en plus, il n'a vraiment pas à se forcer pour être sympa.

J'ai récemment eu la chance de lui parler quelques minutes, au cours d'une séance de dédicaces, à l'occasion de l'inauguration de la nouvelle Librairie Vauban, à Maubeuge, et c'est véritablement un gars qui ne se croit pas sorti de la cuisse de Jupiter... pas du tout.

A ma demande, il m'a expliqué que la moitié du temps de travail nécessaire à l'écriture d'un bouquin était consacrée à imaginer l'intrigue, dans ses moindres détails. Pendant six mois environ, dans toutes ses activités, il vit imprégné de cette recherche d'idées permanente, et il avoue ne pas savoir comment il réussit à échafauder des contenus aussi complexes et tortueux. Il sait seulement que, finalement, il y arrive.

Et quand je lui ai dit qu'il n'avait pas un cerveau comme tout le monde, il en a convenu, mais il a ajouté que si on le place devant un moteur de voiture il n'y connaît rien du tout.

En tout cas, moi je vous le dis, n'est pas Bussi qui veut.


Posté par piezylawski à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


18 janvier 2016

MAMAN A TORT.


9782258118621 M BUSSI

 

On m'avait dit le plus grand bien des romans de Michel Bussi, et pour essayer j'ai lu le premier qui m'est tombé sous la main.

Miséricorde ! Qui c'est ce bonhomme ??? Pas étonnant que ses bouquins se vendent comme des confettis...

Psychologie, suspense, polar... tous les ingrédients sont rassemblés pour que vous n'entendiez même plus quand on vous parle. Vous voyez le genre.

Ici, Malone, un gamin qui n'a pas encore trois ans et demi, ne cesse de répéter que sa mère n'est pas sa mère... Comment peut-il affirmer une chose pareille quand on sait que, très vite,  la mémoire d'un enfant de moins de trois ans ne conservera aucun souvenir ??? Une situation véritablement hors du commun, et une enquêtrice, Marianne Augresse, qui n'est pas sortie de l'auberge.

Une dernière remarque : en lisant disons les cent dernières pages, je n'ai pas cessé de me dire, à propos de l'auteur, que ce bonhomme n'a pas un cerveau comme tout le monde. Vraiment, il est monté à l'envers.

Bonne lecture à tous.


Posté par piezylawski à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,