29 juin 2014

N'OUBLIONS PAS LES EVIDENCES...

Derrière chaque livre il y a un homme.    Ray Bradbury.                                                                     et il a bien raison...
Posté par piezylawski à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2014

FIN DE CHAPITRE A ARRAS.

     C'est vrai qu'au 21 de la rue Gambetta, à Arras, on a senti, de très près, le vent du boulet. Le même boulet, le même vent, qui ont abattu aux quatre coins du pays, toute une série de librairies du groupe Chapitre.com. Drôle d'époque capable de rayer d'un simple trait de plume, des librairies, des libraires, des employés... entièrement dévoués à la cause du livre parfois depuis des décennies et des décennies. Miracle régional, à Arras Chapitre est devenu La Grand Librairie, avec cette orthographe... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2014

GERMINATION.

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe.    Jules  Renard.                                                    au jardin de la culture.
Posté par piezylawski à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2014

C'est pour eux que j'écris... et pour tous leurs semblables... (Extraits).

Je marche donc je suis est mon très grand coup de coeur de l'année... Il m'a parlé. Je suis sûr que, dans quelques années, j'en parlerai encore... L'histoire est superbe. Vous avez même réussi à me tirer une petite larme, avec la petite Zoé. Enfin, je ne vais pas vous raconter l'histoire ! Quelle belle écriture ! Merci, merci, merci. Michaël L. Je tiens à vous féliciter pour "Je marche donc je suis". Je suis très heureuse d'avoir lu ce livre. Ce fut un moment de bonheur et j'ai envie de le faire connaître autour de moi. Ce livre... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 février 2014

BIEN MOINS CHER QUE LE PSY...

Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé.   Montesquieu.
Posté par piezylawski à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2014

SEBOURG... un dimanche après-midi...

Une dictée dans un petit village   béni des dieux de la syntaxe   Dimanche après-midi, à la salle polyvalente, Pierre Zylawski a fait la lecture de la cinquième dictée sebourgeoise. Une soixantaine de "candidats au supplice des mots venus d'ailleurs", des jeunes et des adultes, "une assemblée conviviale de gens épris d'accords plus démentiels les uns que les autres, de termes alambiqués tombés de la Lune". Plus de quarante minutes de "conjugaisons réservées à des extraterrestres condamnés à errer dans des mondes... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 février 2014

C'EST MA FAUTE... C'EST MA FAUTE...

L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse.   Alain. Même dans son silence, il y avait des fautes d'orthographe.     
Posté par piezylawski à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2014

LA SAMBRE du 14/02/2014. Extraits. Nicolas Leclercq.

Double homicide à Obrechies ! Heureusement, ce n'est que de la fiction mais Pierre Zylawski réussit à nous plonger au coeur de l'action et du suspense, avec son nouveau titre paru aux Editions du Riffle. Son sixième ouvrage publié en l'espace de quatre années... "Tous les bouquins que j'écris sont d'un genre différent. Je ne veux pas être catégorisé, j'écris en dilettante, pour me divertir.", nous explique l'auteur. Il ne se cantonne pas dans un style, la preuve avec "Au secours des Ch'tis", un roman édité chez Edition du Bout... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 février 2014

BIEN VU...

Les neuf coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle. ... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2014

LA VOIX DU NORD du 16/02/2014. Extraits. Béatrice FRERE.

Après cinq livres plutôt ancrés dans le terroir, voilà que le Maubeugeois embrasse un genre nouveau pour lui : le polar. Sacré défi pour un auteur surtout passionné par l'être humain... Le sang ? Très peu pour lui. Il lui a donc fallu se familiariser avec le milieu policier. Et ça donne "On l'appelait mamie", un bouquin qui ne tombe pas des mains... "Mamie" est morte dès la première page... Sauvagement assassinée, Mathilde Baillé, 82 ans, ancienne institutrice d'Obrechies que tout le monde vénère... L'auteur s'est-il inspiré de... [Lire la suite]
Posté par piezylawski à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,