07 juin 2018

Le livre... l'esprit... la pensée...


Lumière B

 

Le plus puissant des puissants ne pourra jamais faire qu'un crabe marche droit.  Lyndon Baines Johnson.

J'ai toujours pensé qu'un type qui n'en a rien à foutre est condamné à réussir.  Théodore Peyrelepont.

L'optimiste est quelqu'un qui voit une chance derrière chaque calamité.  Winston Churchill.

Ce qui rend les fautes de la vieillesse si tristes, c'est qu'elles sont irréparables.   Talleyrand.

L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.   René Char.

                                                                                La lumière de l'esprit n'est pas qu'une image...


Posté par piezylawski à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 mars 2018

LA FONTAINE... ORSENNA...


Erik-Orsenna-La-Fontaine-une-école-buissonnière- ALa Fontaine... tout le monde connaît...

Erik Orsenna... beaucoup connaissent...

Ces deux-là boxent donc dans la même catégorie : les grands... les très grands...

Avec notre académicien contemporain on est rarement déçu, pour ne pas dire jamais. Cet écrivain excelle dans des genres fort variés... on l'a même vu chantonner la grammaire. C'est vous dire !

Ici, il raconte à sa manière notre Jean de La Fontaine national, né à Château-Thierry en 1621, aux portes de la Champagne. Coquin, libertin, allergique au travail qui risquerait de l'aliéner. S'il est mondialement célèbre pour ses fables - 243 quand même - ses premiers vrais écrits furent des contes, et tous fort lestes. Des années d'écriture en coquinerie, au milieu de ces dames gentilles de corsage.

Si la formule est belle,ces contes érotiques lui valurent de nombreuses inimitiés qui ne manquèrent pas de le plonger, très vite, dans le dénuement le plus insupportable. Et si Madame de la Sablière ne l'avait hébergé pendant des années, notre fabuliste eût été un SDF célèbre...

Jean Racine, Boileau, Colbert, Mazarin, Louis XIV, Nicolas Fouquet, Vaux-le-Vicomte... on connaît tous ces gens qui ont traversé l'existence de La Fontaine... et pourtant, à lire l'ouvrage d'Erik Orsenna, on a l'impression qu'il nous réapprend, de façon fort agréable, sans jamais nous lasser,  tout ce que nous savions déjà... Une vraie performance.

Bref, n'hésitez pas : buvez goulûment La Fontaine... à la fontaine Orsenna. Vous verrez, on s'y régale.


Posté par piezylawski à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

ARGENT ?... ESPRIT ?...


Ils croient à la monnaie, car ils ne croient à rien.    Christophe Bataille.

                          Bien vu... très bien vu... il suffit de les entendre, par milliers.


Posté par piezylawski à 16:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 février 2018

Chut !... Ecoutez...


Pourquoi le bonheur on le reconnaît seulement au bruit qu'il fait en partant ?    Jean-Louis Fournier.

                                                                                             C'est d'ailleurs quelquefois un vrai tintamarre.


Posté par piezylawski à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2018

LE FOU DU ROI


FOU DU ROI

 

Prof de maths en fac, peintre, sculpteur, romancier... n'en jetez plus, Mahi Binébine touche à tout avec un égal bonheur.

L'enfant de Marrakech a grandi et, avec "Le Fou du Roi", il livre un ouvrage qui a le mérite de transporter le lecteur là où il n'a sans doute jamais mis les pieds : l'entourage quotidien et immédiat de l'ex roi du Maroc Hassan II. Le fou du roi, c'est le père de l'auteur, d'extraction fort modeste mais doué, entre autres, d'une mémoire bien au-delà de toutes les normes.

Pendant des décennies, parmi les courtisans dont le monarque absolu aimait s'entourer, il a été chargé de distraire le roi, souvent en lui contant des histoires merveilleuses... Ce père devra aller jusqu'à renier l'un de ses fils, pour ne pas perdre ses avantages... et l'oreille du roi.

Donc une part, non négligeable, de biographie, mais également et peut-être surtout, une description sensible de l'ambiance cruelle qui peut régner dans l'antichambre d'un monarque absolu, et une belle analyse psychologique du comportement humain quand il se frotte à l'argent du pouvoir.

Bref, un ouvrage très original qui sort le lecteur de toutes ses routines...

MAHI


 

Posté par piezylawski à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


GENTILLESSE.


Je me méfie des gentillesses sucrées, ça fout le diabète.       Jean-Louis Fournier.

                Il a raison.

               Il y a bien des jours où je me dis que la méfiance c'est l'antivirus de la sagesse.


Posté par piezylawski à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 janvier 2018

Mon TOP 10.


S'il vous arrive d'errer sur ce blog, vous avez sans doute croisé la rubrique "Scotché par un bouquin", dans laquelle, de temps à autre, je m'efforce de présenter un bouquin qui m'a vraiment plu. Je le fais rarement, souvent faute de temps... Et pourtant, dans mes lectures, bien d'autres ouvrages mériteraient d'être cités.

Depuis des décennies, je note dans des listes les titres des bouquins que je lis, et j'ouvre une nouvelle liste chaque premier janvier. C'est ainsi que je sais qu'en 2017 j'ai lu 109 ouvrages - en grande partie la nuit - très éclectiques... donc pour tous les goûts.

L'idée m'est venue de vous proposer, sans aucune idée de classement, les dix livres qui m'auront, en 2017, le plus marqué.

En bien.

A vous de voir...

Le soleil des Scorta.   de Laurent Gaudé.

De l'aborigène au zizi.   de Bruno Dewaele.

C'était bien.   de Jean d'Ormesson.

Je m'appelle Elisabeth.   de Anne Wiazemsky.

La valse des arbres et du ciel.   de Jean-Michel Guenassia.

Le roman de Rabelais.   de Michel Ragon.

L'emprise   de Marc Dugain.

Golem.   de Pierre Assouline.

Ma mère du Nord.   de Jean-Louis Fournier.

Le coeur en dehors.   de Samuel Benchetrit.

                                                                           Bonnes lectures.


 

 

Posté par piezylawski à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Esprit, es-tu là ?


Les esprits sont comme les parachutes, ils ne fonctionnent que lorsqu'ils sont ouverts.

                                                                Lord Thomas Dewar.

                                                                            On devrait s'en souvenir tous les matins...


Posté par piezylawski à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Débordé et en retard...

Ensemble

Des retraités débordés, vous en connaissez. J'en suis un... j'en suis un...

Et en retard, pour vous présenter mes meilleurs voeux.

Eh oui... qué vie !

Que cette année vous soit douce,

Qu'elle vous rapproche de vos rêves...

                                              Bien sincèrement.

 


 

Posté par piezylawski à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 novembre 2017

TROIS VIES... TROIS DESTINS...


Actes Sud

 

Capus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un format reconnaissable entre mille, Actes Sud, c'est souvent très bien, et je ne suis vraiment pas le seul de cet avis. D'ailleurs, le dernier Goncourt vient de leur tomber dessus, et tant mieux pour eux !

Deux ans et demi, déjà, que ce bouquin que j'ai aimé a été publié. Je n'avais jamais rien lu d'Alex Capus, cet écrivain journaliste qui vit en Suisse et écrit le plus souvent en allemand. Mais la quatrième de couverture  laissait entendre que le lecteur allait croiser trois destins hors du commun qui ont effectivement traversé le vingtième siècle. Alors, moi qui aime qu'une part de vérité sous-tende une oeuvre quelle qu'elle soit, je me suis lancé...

Et je n'ai vraiment pas regretté. Sauf au moment de fermer définitivement le bouquin...

En fait, chacune de ces vies m'a littéralement embarqué, quasiment comme un roman d'aventures. Trois aventures pas forcément données à tout le monde, mais qu'Actes Sud nous offre sur un plateau :

En Grèce, aux côtés de Schliemann hanté par les ruines de Troie et de Cnossos, Emile Gilliéron, dessinateur de génie, n'hésitera pas à réinventer les parties manquantes des fragments mis au jour dans les fouilles. Un sacré faussaire.

Laura d'Oriano commencera comme chanteuse de cabaret et finira espionne.

A Los Alamos, Félix Bloch, physicien de génie, apportera sa contribution à la conception et à la réalisation de la première bombe atomique... avec tous les tourments inhérents à cette recherche...

Alex Capus passe de l'un à l'autre de ses héros avec le plus grand naturel, relançant ainsi à chaque fois l'intérêt du lecteur. Difficile de s'arracher à ces pages... vous verrez...



Posté par piezylawski à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,