16 novembre 2015

Bien écouté.


Celui-ci résonne comme une casserole, parce qu'il raisonne comme une casserole.

                                                         Ne me dites pas que vous n'en connaissez pas !!!


 

Posté par piezylawski à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


25 octobre 2015

JULES, de Didier Van Cauwelaert.


517qLE-uSoL

Dans cette rubrique qui me concerne très directement j'ai déjà présenté un autre bouquin de Didier Van Cauwelaert. Je vais commencer ou finir par croire que j'aime bien cet auteur...

Jules est un Labrador, chien d'aveugle attribué à Alice... jusqu'au jour où sa maîtresse recouvre la vue. Plus qu'un bonheur pour elle - on s'en doute - mais catastrophe pour Jules, complètement désorienté...

Mal traité par un second maître, il n'aura de cesse de retrouver le narrateur, scientifique et vendeur de macarons, entraperçu à l'aéroport d'Orly... puis son Alice sans laquelle il vit très mal...

Une histoire attachante que l'on a du mal à lâcher et dans laquelle le chien est au moins l'égal des humains. Y compris dans le domaine de sa psychologie, au moins aussi riche que la nôtre...

Enfin, dans une note finale, l'auteur nous confie que sa passion pour les chiens d'aveugles remonte à l'époque où il avait douze ans ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'y connaît.

Ne le ratez pas.


Posté par piezylawski à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

PHILOSOPHER AU QUOTIDIEN.


Il y a pire que l'imprévu, ce sont les certitudes.      Daniel  Pennac.


 

Posté par piezylawski à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2015

DANS LA GAZETTE...


Scan10001

 

Scan10006


 

 

Posté par piezylawski à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 septembre 2015

FAMILLE NOMBREUSE : neuvième naissance !!!


première-1647-pour-mourir

 

Bienvenue dans la famille et dans ce monde agité !

En principe, ce petit dernier verra le jour sur les rayons des libraires dans la semaine du 14 septembre. Juste le temps que Sobook, le distributeur roubaisien avec lequel Le Riffle a décidé de travailler, réussisse à ventiler les premières centaines d'exemplaires un peu dans tous les azimuts.

Mon neuvième bouquin, depuis février 2010, est un polar pur et dur. Avec deux particularités essentielles : il évite les descriptions archisanglantes que je n'apprécie pas vraiment et, peut-être surtout, il est exclusivement maubeugeois. L'action se déplace dans les rues de la ville, des rues et des quartiers que vous ne manquerez pas de reconnaître.

Encore deux remarques. Si vous avez aimé On l'appelait mamie, mon premier roman policier, vous retrouverez ici la même équipe d'enquêteurs, le groupe Grégoire au complet : Léo Grégoire, Maeva Christopher... et leurs collègues, aux prises avec une énigme pas banale qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout. Enfin, je tiens à rappeler une évidence : si les lieux existent bien, ce roman est une fiction. Intégralement une fiction.

Les Maubeugeois sont des gens pacifiques, vous le savez bien.

Bonne lecture à tous !


Posté par piezylawski à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 juillet 2015

A PARTIR DU 14 SEPTEMBRE...


première-1647-pour-mourir Partiel 01

 

Il verra le jour le 14 septembre 2015, dans toutes les bonnes librairies...

Un polar maubeugeois qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout...

Comme dans On l'appelait mamie, c'est encore le groupe Grégoire qui sera à la manoeuvre : Léo Grégoire, Maeva Christopher... et leurs collègues du SRPJ de Lille.

Un vrai suspense, pour tous les amateurs du genre... A bientôt.


Posté par piezylawski à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juillet 2015

TOUJOURS AUSSI GENTILS...


1ere-on-mamieVous m'avez dédicacé "On l'appelait mamie" à Noyelles-Godault. Je viens de finir ce livre et je vous dis : Bravo !  Il se lit très vite, votre style est parfait, vos personnages très bien. Merci d'avoir eu une psychologie particulière pour Maeva, ce qui est rare chez un auteur masculin. Continuez, si vous éditez un autre polar, je serai heureuse de le lire.    Noellie R.

Ce roman est un vrai moment de détente. Quelques anecdotes bien de chez nous m'ont permis de sourire. L'écriture est facile, l'histoire surprenante, j'ai pris un réel plaisir à vous lire. Merci. A quand une nouvelle histoire policière avec Léo et Maeva ? Rendez-vous pour le prochain roman.    Evelyne M.

Nous nous sommes croisés lors du salon du livre d'Arras. Maubeugeois, vous avez dédicacé votre livre à un autre Maubeugeois que je fus il y a quelque temps... J'ai vraiment apprécié ce duo de flics au fin fond de l'Avesnois. Au plaisir de se revoir, et au plaisir de vous lire sur d'autres aventures.    Pascal B.

Moi qui lis très rarement, j'ai dévoré et pris beaucoup de plaisir auprès de feue mamie. J'avais un peu peur au départ, mais ensuite je trouve ton équipe de flics très réaliste et très agréable par leur humanité : on a vraiment l'impression de partager leur quotidien. La partie scientifique est très bien documentée et le tout est très bien ficelé. On ne s'ennuie jamais. Bref, je tenais très sincèrement à te remercier.    Freddy S.


Posté par piezylawski à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juillet 2015

ILS M'ETONNERONT TOUJOURS, CES LECTEURS !


Je marche donc je suis,  un cadeau de ma fille. J'ai passé un bon moment en rencontrant avec vous toutes ces personnes qui ont croisé la route de Jean de Mady, sur le chemin de Compostelle. La rencontre, l'écoute, le partage... comme c'est vrai que ce sont des bijoux de richesse humaine. Et un traitement radical contre les croche-pieds de la vie qui nous font nous écraser notre nez sur le trottoir. Et comme c'est dur de décoller son nez de par terre. Et de relever le nez et les yeux, comme la petite Zoé... Bonne suite et merci. Marie-Antoinette.

Je m'étais juré de vous envoyer un petit mot, après un tel bouleversement... Pourtant, j'ai bien du mal à trouver les mots pour exprimer mon ressenti après avoir rencontré Jean de Mady... Merci... peut-être tout simplement !  Comment avez-vous pu donner vie à un tel homme ? Jean de Mady, l'humaniste, a déjà rejoint mes pères spirituels Théodore Monod, Mandela, Gandhi, Martin Luther King... Un modèle ! ... De très nombreuses fois j'ai dû interrompre ma lecture, car l'émotion était trop intense. Je me sens grandi d'avoir rencontré Jean de Mady... Merci, merci.    Guillaume C. 

Ton livre parle d'humanité et d'amour. Peut-on être coupable de parler d'amour ? Bien sûr non, jamais. Et tous ceux qui te lisent doivent penser pareil... Merci pour ton livre qui m'a souvent embrumé les yeux. Bon vent à toi et à tes projets d'écriture. Un homme qui passe.   Gérard G.

Je vous ai rencontré à la fête du livre de Merlieux. J'ai trouvé ce livre magnifique, de par son écriture, ses descriptions de paysages et toutes les situations rencontrées lors du pèlerinage de Jean de Mady. Et je vous assure que j'avais l'impression de faire le chemin à ses côtés, de partager tous ces instants de joie, et aussi de douleur... Mon dieu que cet homme est bon !... En fait, cette lecture m'a apporté beaucoup plus que je ne l'aurais cru au départ. J'en ai été bouleversée.... En tout cas, merci pour avoir écrit ce livre. Je suis heureuse de vous avoir croisé sur mon chemin !   Nadine G.

J'ai été extrêmement touchée par l'histoire de Jean de Mady. J'ai lu ce livre avec beaucoup d'émotion et de compassion. L'histoire de la petite fille autiste est très belle et même poignante...Merci pour ce livre magnifique qui nous donne une belle leçon de vie... Bonne continuation à vous et au plaisir de vous lire.   Danièle M.

Juste pour vous dire que j'adore "Je marche donc je suis". Je ne sais qui du narrateur ou de l'écrivain a le plus de talent, les deux certainement. Ce Jean de Mady est hors norme, sa vie est hors norme. Floriano se souvient de vous, il vous a eu en sixième... Merci d'oublier votre ancien métier et d'occulter mes fautes d'orthographe... Bien à vous.  Lamberto N.


L'ESSENTIEL EST INVISIBLE, PAS VRAI ?


On devrait fonder une chaire pour l'enseignement de la lecture entre les lignes.    (Léon Bloy)

                                                                       puisque c'est bien là que tout se passe...


Posté par piezylawski à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2015

UN PETIT NOUVEAU.


Le_Dormantastique_1

 

P1010599          

P1010589

 

 

 

 

 

 

 

Il est né à Dormans, dans la Marne, le 18 juillet 2015, de par la volonté de sa maman, Virginie Goevelinger, et entouré de l'affection de plusieurs dizaines d'auteurs venus de tous les azimuts...

Il est né, et bien né. Même s'il aurait mérité une fréquentation plus soutenue le samedi.

Des mondes fantastiques à travers de très nombreux bouquins, de l'artisanat... de magnifiques chapeaux par exemple... mais aussi de la musique d'un autre temps, et des escrimeurs tout à fait compétents...

Bref, une belle initiative fort bien organisée, avec le souci de bien faire.

Merci à tous.


Posté par piezylawski à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,