22 décembre 2018

PORTEZ-VOUS BIEN.


NAn

 

 

Beaucoup ne seront pas fâchés - et j'en suis - que cette fichue année se termine enfin : la sécheresse... les inondations... la fureur dans tous les azimuts...

Et pourtant, l'essentiel reste la santé.

Je vous souhaite, à tous, une santé qui vous permette tout le reste.


Posté par piezylawski à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


LA VOIX DU SAGE.


A quelques jours du terme de cette année pas facile, le temps est sans doute venu d'écouter la voix moqueuse mais ô combien pertinente de ce Michel Audiard capable de tout dire, au coin d'un sourire.

Allez... juste une minute... parce qu'il la vaut bien...

     Tant que mon patron fera semblant de bien me payer, je ferai semblant de bien travailler.

                                                                                                       C'est encore assez équitable.

     Le lundi, je suis comme Robinson Crusoé, j'attends Vendredi.

                                           Ainsi, certaines semaines, cette île déserte est surpeuplée.

      Les conneries c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer.  

                                                                                                      Personne ne prétendra le contraire.

         Si on t'avait foutu à la lourde à chaque fois que t'as fait des conneries, t'aurais passé ta vie dehors.

                                                                                 Un modèle du genre.

        Il n'a pas inventé la poudre, mais il ne devait pas être loin quand ça a pété !

                                                                                                 Sans doute le même que le précédent. 

     Il n'y a pas que les aigles qui atteignent les sommets, les escargots aussi, mais ils en bavent.

            Vous le saviez, l'escargot est le seul être de la création incapable de faire marche arrière.

     Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens !

                                                                                   Dur, dur... en effet...     

     Le jour est proche où nous n'aurons plus que l'impôt sur les os.

                                                                                                                                Avec ou sans gilet.

MA


MA

                                 

       

                                        

Posté par piezylawski à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

PLURIEL.


Ils croient à la monnaie, car ils ne croient à rien.   Christophe Bataille.

                                                   Le plus souvent, ce "ils" est un vrai pluriel.


Posté par piezylawski à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 décembre 2018

REGARD DE FEMME.


Regard de femme BLes premières pages tournées, j'ai littéralement été aspiré par la lecture de ce polar tout à fait différent dans la mesure où il nous transporte dans des milieux inhabituels, pour le commun des lecteurs : le gouvernement, des ministères, la justice, la proximité des élections, les intrigues... Sans oublier l'originalité première du roman : pas de sang, mais un regard de femme...

Un beau polar, donc, et, je peux en témoigner ici, un bel auteur.

Voilà déjà quelques années, à l'époque de la parution de ce bouquin - eh non, ce n'est pas une nouveauté - le hasard a fait que j'ai vécu une journée entière assis juste à côté de Jean-Louis Debré, dans un salon du livre d'une petite ville des Flandres. Nous n'avons pas cessé de papoter, de blaguer, d'évoquer des anecdotes... Et je dois reconnaître que j'ai découvert ce jour-là une célébrité singulièrement sympathique.

Et quelle ne fut pas ma surprise, le midi, au moment de rejoindre la salle à manger contiguë où nous devions déjeuner tous ensemble, de trouver mon célèbre voisin qui m'attendait pour me demander d'accepter de manger à sa table, avec quelques autres auteurs... la table des officiels ne le tentait pas...

A cette époque, il avait déjà été juge d'instruction, député, ministre de l'Intérieur, président de l'Assemblée nationale, et il présidait le Conseil constitutionnel !

Pour moi, et définitivement, il fait partie des rares qui gagnent à être connus. Chapeau bas, Président !

JL Debré


 

 

Posté par piezylawski à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 décembre 2018

Mes 10 préférés, en 2018.


Top dix

 

Cette année encore je vous livre, en vrac, les dix titres qui auront véritablement marqué mes lectures, à partir d'un seul critère : la qualité.

Et une fois encore, à chacun de choisir en fonction de ses goûts.

Molière aux éclats, de Pascal Debailly.

Darling, de Jean Teulé.

La Fontaine, une école buissonnière, de Erik Orsenna.

Le fou du roi, de Mahi Binebine.

Un été dans l'ouest, de Philippe Labro.

Regard de femme, de Jean-Louis Debré.

Les chagrins ont la vie dure, de Catherine Laborde.

La serpe, de Philippe Jaenada.

Le diable en sabots, de Claude Seignolle.

Place Vendôme, de Yvan Delcourt.

                                                                                                      Si vous manquez de temps, lisez donc la nuit...


                      

Posté par piezylawski à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bonheur.

Etre heureux, c'est avoir dépassé l'inquiétude du bonheur.   Maeterlinck.

                                                      On devine l'expérience capable de gommer...


             

Posté par piezylawski à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,