28 juillet 2017

Quand un coup de coeur devient pub...

Scan1

Du rire aux larmes, c'est toujours la même sensibilité qui s'exprime, et c'est bien ainsi. Mille mercis à Françoise qui n'a rien dissimulé.

Cet ouvrage, je ne cesse de le dire aux lecteurs que je rencontre, est à mes yeux un roman humaniste dans lequel on côtoie des gens comme nous en avons tous rencontré. Un bouquin foncièrement optimiste, même s'il comporte quelques pages noires, noir foncé, que tout lecteur éveillé aura bien du mal à oublier...

Sacré Gabin !


 


 

Posté par piezylawski à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Lisez doucement : c'est derrière les mots que ça se passe...

 

 


On devrait fonder une chaire pour l'enseignement de la lecture entre les lignes.    Léon Bloy.


 

 

Posté par piezylawski à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2017

UN BRIN DE MEDITATION NE NUIT PAS...


Soleil C

Nombreux sont ceux qui affirment profiter de leurs vacances pour se ménager des temps de méditation. Alors je vous livre ici, en vrac, quelques pensées qui méritent peut-être qu'on s'y attarde...

On ne peut pas s'empêcher de vieillir, mais on peut s'empêcher d'être vieux.   Henri Matisse.

Le bonheur est composé de tant de pièces qu'il en manque toujours.

Allons, c'est décidé, mettons nos vaccins à jour et partons pour la France !    S. Hoffmann.

Rien n'est plus contagieux que la médiocrité.    Jean D'Ormesson.

Il faut être économe de son mépris, en raison du grand nombre de nécessiteux.    Chateaubriand.

Je voudrais que nos portes s'ouvrissent devant le singulier que le pluriel persécute.    Jean Cocteau.

Mieux vaut jamais que tard.     Nathalie Barney.

Il faut faire vite ce qui ne presse pas, pour pouvoir faire lentement ce qui presse.    Proverbe chinois.

Nous sommes tous dans le caniveau. Mais certains d'entre nous regardent les étoiles.   Oscar Wilde.

Puisque tu n'es bon à rien, me disait-elle, tu devrais écrire quelque chose. Tu me parles souvent des écrivains qui t'ont plu. Fais donc comme eux. Ecris.    Jean D'Ormesson.

                                                         Je vous souhaite, à tous, un bel été.



Posté par piezylawski à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,