Son père lui apprit quatre choses, les seules que, selon lui, un gentleman était tenu de savoir : baiser la main des dames, faire un noeud de cravate, cirer ses chaussures et découper la volaille.   

Gabriel  Matzneff.

                                 Le monde a-t-il changé à ce point, ou suis-je mal informé ?

                                De toute manière, me semble-t-il, c'était avant l'épizootie de grippe aviaire...