14 mars 2013

www.detectivarium.fr chez Edition du Bout de la Rue.


Photo detectivarium loos COMP 30                      Francine AURAND, éditrice, et moi, devant l'ensemble de la collection DETECTIVARIUM.                              

Le site de la collection Detectivarium est remarquablement conçu, et très complet. On y trouve vraiment tous les renseignements nécessaires :

  • les 18 volumes publiés à ce jour. Donc 18 enquêtes.
  • l'historique très particulière de l'agence Detectivarium.
  • les prochaines parutions.
  • les auteurs.
  • des jeux, un bonus.
  • autour des livres.

Dans "Autour des livres", pour chacun des 18 titres, chaque auteur a rédigé 04 rubriques documentaires, en rapport avec la région et l'enquête. Ainsi, pour la région Nord, j'ai écrit à propos de : l'Avesnois, la bière, les baraques à frites, la Forêt de Mormal. C'est donc aussi un moyen d'apprendre, tout en se distrayant.

C'est Mariève DAUMAL qui conçoit et illustre toutes les premières de couverture. Et elles sont belles !

En cliquant sur une couverture, puis sur "Lire un extrait", on peut lire, plein écran, les deux premiers chapitres de chaque bouquin. C'est quand même une aide appréciable pour choisir.

L'éventail des régions concernées ici ne cesse de s'élargir. Guillaume enquête, par exemple, dans le Nord, le Haut-Doubs, la Dordogne, les Charentes, l'Aude, la Bretagne, la Champagne, le Bordelais... C'est une sorte de tour de France.

Enfin, saviez-vous que les dix premiers volumes ont été traduits en ukrainien et distribués dans les écoles ukrainiennes ? Les autres suivront bientôt. Marrant non ?

                                                                                                        N'hésitez pas : vous êtes vraiment

                                                                                                       devant une collection de grande qualité.

On peut commander directement sur le site,

ou en cliquant, en haut, sur "contacter l'auteur".


 

 

                                 

Posté par piezylawski à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


AU SECOURS DES CH'TIS. chez Edition du Bout de la Rue.


au secours des ch'tis -

110 pages, pour raconter une enquête du détective privé Guillaume Delange, jeune et marié à Lorette, dont il a eu Kevin, un fils de quelques mois. Cet enquêteur est aidé d'un adjoint vraiment peu banal : Mikajoh est un ange ! Donc doué de pouvoirs d'ange, il peut par exemple investir le corps d'animaux qui peuvent aider à mener l'enquête à bien. Donc une alternance de réalisme et de fantastique, avec quand même environ 90% de réalisme.

Dans Au secours des Ch'tis, Guillaume et Mikajoh volent au secours des Ch'tis, confrontés à un problème majeur : les frites des baraques à frites sont immangeables ! Pour des nordistes, vous vous rendez compte de l'ampleur de la catastrophe ?

Le détective et sa petite famille investissent donc l'Avesnois, entre Maubeuge, Valenciennes, la Forêt de Mormal... une enquête étonnante, menée dans des endroits que nous fréquentons régulièrement.

A partir de quel âge ? Disons, 11 ou 12 ans, jusque... 112 ans... Je connais des adultes qui s'en régalent et ne s'en cachent pas.


 

Posté par piezylawski à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

RENCONTRE A FISMES.


  

Le dimanche 08 mai 2011, vers 09 heures, je débarque à la Fête du Livre de FISMES, mini village à une dizaine de km de Reims, en Champagne. Tout un peuple mobilisé, une organisation du tonnerre de Dieu, une armée de bénévoles dans tous les azimuts, des chapiteaux, dont un énorme qui reçoit la plupart des auteurs et des éditeurs. Et, parce qu'ils ont aussi oeuvré dans le sens de la communication, pendant toute la journée, des gens, des gens, des gens...

Voilà encore des villageois qui, tous les deux ans, savent fédérer leurs efforts et recevoir avec beaucoup de disponibilité et de gentillesse.

Je découvre que je partage une longue table avec un voisin que je ne connais pas. Mais ce doit être un ancien dans ce milieu, puisqu'il présente au moins une quinzaine de titres différents ! C'est un pro ! Il s'appelle Joseph OUAKNINE, c'est effectivement un ancien encore jeune... et, à la même table, nous sympathisons.

Quand il apprend que je suis originaire du Nord, je l'intéresse drôlement. En effet, cet auteur est aussi responsable de la collection Detectivarium, collection "jeunesse" de la maison Edition du Bout de la Rue, installée à Vanves. Très belle collection, très soignée, avec une particularité rare : les différents volumes sont en principe écrits par des auteurs différents, issus de régions différentes. Ces auteurs campent l'histoire - l'enquête du détective privé - dans leur région d'origine et doivent évidemment respecter un cahier des charges, puisque l'enquêteur est récurrent, et également pour assurer la cohésion de l'ensemble de la collection. Et figurez-vous que Ouaknine n'a pas encore d'auteur nordiste.

Avant la fin de la journée, dans la bonne humeur, je me suis pratiquement engagé à essayer d'écrire une enquête de Guillaume Delange, chez moi, dans le Nord, en Avesnois. En arrivant à Maubeuge, tard dans la soirée, j'ai  à peu près mis au point le fil conducteur de mon roman et j'ai le titre : Au secours des Ch'tis.


Finalement, dans ce milieu, quelquefois - souvent - le hasard s'en mêle.


 

 

 

Posté par piezylawski à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

QUAND ON AIME... ON AIME...


  • En ces périodes d'austérité et de grande rigueur, "Ici la terre" est une véritable bouffée d'oxygène. J'ai A-DO-RE. Cette histoire m'a, à la fois enthousiasmée, enchantée, émue, replongée dans certains de mes plus beaux souvenirs d'enfance avec mon grand-père, qui était cuisinier et jardinier. Ce livre a accompagné mes soirées pendant une semaine et Paulo, Freddy, Désiré et Benjamin en sont presque devenus des interlocuteurs avec qui on partage une passion. Arthuro était un peu le "mystère", on a tous voulu un jour ou l'autre identifier un mystère, et Elsa, elle, nous ramène à la dure réalité, à l'insupportable, à ce que l'on ne veut jamais connaître. J'espère que l'on pourra échanger nos avis sur ce livre. A bientôt.   Christine V.
  • La semaine dernière, j'ai lu votre livre "Ici la terre". Magnifique, émouvant, tendre et fort sur la transmission, le partage, l'amitié. On a envie de rencontrer les "tiots pères", pleins de sagesse et philosophes. Quand on se plonge dans ce livre, on oublie les horreurs du monde dont les médias nous abreuvent. Je le conseille, si on veut un tantinet se réconcilier avec l'humanité et son environnement.   Elisabeth T.
  • J'ai passé un excellent moment en compagnie de ces papys sympathiques. Une belle histoire, vraiment... et une fin magnifique. Merci pour tous ces conseils pratiques de jardinage intelligemment distillés dans les dialogues. Un roman à mettre entre toutes les mains et qui, j'espère, aura le succès qu'il mérite. Cordialement.   Caroline G.
  • J'ai achevé votre ouvrage "Ici la terre" il y a deux jours, et je l'ai trouvé à la fois poignant, très fort, sensible, vrai, simple et rafraîchissant. La triplette des "tiots pères" m'a réjoui. Quant à la forme, on ressent toujours la patte de l'ex prof, maîtrise parfaite de la syntaxe et de l'orthographe : un plaisir quand on peut comparer à certains plumitifs ou pisse-copies à l'écriture déstructurée... A se revoir, au hasard de nos pérégrinations mutuelles.  Jean-Michel I.
  • Ce n'était pas gagné d'avance, car ce n'est pas le genre de livre qui me courtise habituellement, et finalement j'ai été conquise. Je n'avais pas envie de quitter ce village et ses "tiots pères", on se sent un peu orpheline sans leurs histoires. C'est peut-être la plus grande réussite de ce livre. Le personnage qui m'a le plus touchée est l'intrigant Arthuro, tout en finesse et en suggestions, plein de messages sous-jacents, d'humilité et de reconnaissance. J'ai appris également beaucoup, sur les arbres, les croyances, les légendes... J'avais l'impression de me retrouver petite, accompagnant mon grand-père dans le jardin familial. Il aurait adoré votre livre. Ce serait un euphémisme indécent de ma part de vous dire qu'on ne peut qu'apprécier votre style, et que c'est une joie de vous lire. Au plaisir de vous relire, faites-nous toujours rêver...    Valérie F.
  • C'est avec beaucoup de regrets et de nostalgie que je viens de refermer "Ici la terre", comme à chaque fois qu'un livre m'emporte dans un monde d'où je n'ai pas envie de sortir. Un livre magnifique qui donne envie de faire un bond en arrière vers un monde de choses simples, vraies, saines... Ce livre m'a donné l'envie, alors que je n'ai vraiment pas la main verte, de faire un jardin, de cultiver, d'être attentive aux arbres... de ralentir ce rythme effréné de la vie qu'on mène aujourd'hui, et de me poser pour profiter de toutes ces joies que la nature peut nous offrir.   Sylvie L.

 

Posté par piezylawski à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

VACHARDE, CELLE-CI.


On a toujours connu deux sortes de bêtes : les bêtes et... les animaux.

                                                                            N'est-il pas ?     


        

Posté par piezylawski à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ALORS L'HOMME TOUT NU...


 

 

                    Alors l'homme tout nu s'est penché sur la terre,

                    Il a gratté le sol, il a appris à faire

                    Ce que ne savaient pas son père et son grand-père.

                    Alors l'homme tout nu a enfoui la graine,

                    Il a veillé dessus et il a pris la peine

                    D'attendre jour et nuit que le miracle vienne.

                    Alors l'homme tout nu a regardé les cieux,

                    Il a vu, tout là-haut, dans le bleu de ses yeux

                    Que la terre ravie ferait de lui un dieu.

 


 

                   

Posté par piezylawski à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

ET CES FOUS D'UN AUTRE AGE...


 

                    Et ces fous d'un autre âge ont planté leur forêt,

                    Tous les jours à la main ils ont ouvert les prés

                    Et ont planté, planté, sur la terre sacrée,

                    Des pins, des sycomores, des ginkgos et des chênes,

                    Aucun, aucun d'entre eux n'a ménagé sa peine

                    Et tous en ont rêvé : la  forêt serait reine.

                    Plantez, plantez comme eux les forêts de demain,

                    Vous savez ce qu'il faut, il suffit de deux mains,

                    Et le monde avec vous aura des lendemains.

                    Devenez donc ces fous qui plantent leur forêt

                    Même si l'on vous dit que vous êtes tarés.

 


 

Posté par piezylawski à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

VOUS, CHENES...


 


                                       Vous, chênes, héritiers

                                       du silence des bois,

                                        Entendez les soupirs

                                        de ma dernière voix.

 


 

Posté par piezylawski à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

LA VOIX DU NORD du 11/08/2012. Extraits. par EMILIE LAURETTE.

 


images LVND C         Un  roman  naturel

                                   plein de charme et de saveur     

 

Le synopsis de la 4eme de couverture annonce "un hymne à la terre, notre mère à tous, sans laquelle nous ne sommes rien". Les héros, au travers de quatre générations, incarnent cette terre, avec un "t" minuscule : des hommes, des amis, des légumes, des fruits, des fleurs, des arbres, et des enfants pour pérenniser l'ensemble", confie Pierre Zylawski, l'auteur de "Ici la terre". Et il ajoute : "Cette vision humaniste de l'existence élève la terre au rang de personne."

L'intrigue débute par une discussion entre "Les tiots pères", trois jardiniers actifs, malicieux et partageurs. Moyenne d'âge 86 ans. Peu de cheveux et encore moins de dents. La fine équipe, connue de l'ensemble des habitants de Sainte-Cécile-aux-Bois en pince pour Dame Nature., lui offrant toutes ses forces et incarnant la "voix de la terre". Le trio magique, toujours partant pour la blague, contant des souvenirs doux et emplis de couleurs, n'en est pas aux 35h. Les parcelles sont démesurées et, entre l'incroyable parc de tomates, les rangées de fleurs et le verger, il y a de quoi faire, dès le lever du jour.

Ce roman séduira ceux qui ont foi en un partage de la planète, entre nature et culture. L'ode à la franche camaraderie ainsi que le décor d'un bonheur évident en font un paysage digne des plus beaux tableaux.


 

 

 

                                                 

Posté par piezylawski à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,