Lorsque j'ai proposé, au directeur de l'antenne Canal FM, de créer puis de gérer une émission qui diffuserait mes nouvelles, il est immédiatement allé au-delà de mes espérances.

Il m'a bombardé responsable de cette case, pour un format d'environ 15 minutes, pour éviter d'endormir tout le monde... diffusé le dimanche à 13h05, à partir de septembre 2008. Une quarantaine de diffusions, préenregistrées, de septembre à juin, sous le titre AINSI SONT-ILS. Sous-entendu, les gens...

Donc une série de PORTRAITS EN MOUVEMENT, pourrait-on dire, qui à chaque fois évoquent une TRANCHE DE VIE mettant en scène, la plupart du temps, des HEROS DU QUOTIDIEN. Et ainsi de dimanche en dimanche la galerie de portraits s'étoffe, s'enrichit...

La nouvelle n'est pas racontée, elle est LUE intégralement. Depuis septembre 2010, nous enregistrons à deux voix : la mienne et celle de Anne Szymczak, ou de Geoffrey Deloux, ou de Camille Delcourt. C'est plus agréable pour l'auditeur, je crois. Et depuis, chaque nouvelle est diffusée deux fois par semaine : le mercredi soir, vers 20h30, dans "Le sentier du mercredi", et rediffusée le dimanche à 13h05.

AINSI SONT-ILS  a progresivement trouvé sa place à l'antenne, et s'est constitué un public fidèle.

Aujourd'hui, en mars 2013, nous avons ainsi enregistré 120 nouvelles, pour cette émission. J'ai prévenu la direction de la station que j'arrêtais d'en écrire, parce qu'il y a une fin à tout... et Victor Hugo est mort le 22mai 1885... tout le monde le sait.