Avec Pierre Zylawski, des livres, des lectures, des gens... Bienvenue.

07 novembre 2017

TROIS VIES... TROIS DESTINS...


Actes Sud

 

Capus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un format reconnaissable entre mille, Actes Sud, c'est souvent très bien, et je ne suis vraiment pas le seul de cet avis. D'ailleurs, le dernier Goncourt vient de leur tomber dessus, et tant mieux pour eux !

Deux ans et demi, déjà, que ce bouquin que j'ai aimé a été publié. Je n'avais jamais rien lu d'Alex Capus, cet écrivain journaliste qui vit en Suisse et écrit le plus souvent en allemand. Mais la quatrième de couverture  laissait entendre que le lecteur allait croiser trois destins hors du commun qui ont effectivement traversé le vingtième siècle. Alors, moi qui aime qu'une part de vérité sous-tende une oeuvre quelle qu'elle soit, je me suis lancé...

Et je n'ai vraiment pas regretté. Sauf au moment de fermer définitivement le bouquin...

En fait, chacune de ces vies m'a littéralement embarqué, quasiment comme un roman d'aventures. Trois aventures pas forcément données à tout le monde, mais qu'Actes Sud nous offre sur un plateau :

En Grèce, aux côtés de Schliemann hanté par les ruines de Troie et de Cnossos, Emile Gilliéron, dessinateur de génie, n'hésitera pas à réinventer les parties manquantes des fragments mis au jour dans les fouilles. Un sacré faussaire.

Laura d'Oriano commencera comme chanteuse de cabaret et finira espionne.

A Los Alamos, Félix Bloch, physicien de génie, apportera sa contribution à la conception et à la réalisation de la première bombe atomique... avec tous les tourments inhérents à cette recherche...

Alex Capus passe de l'un à l'autre de ses héros avec le plus grand naturel, relançant ainsi à chaque fois l'intérêt du lecteur. Difficile de s'arracher à ces pages... vous verrez...



Posté par piezylawski à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


GROS MAIS PAS OBESE.


Méfie-toi des gros ; s'ils le sont, c'est qu'ils ont mangé les petits.    Denis Humbert.

                                           vous l'aurez compris : il n'est nullement ici question de surpoids...


Posté par piezylawski à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2017

LA QUALITE, PAS LA NOUVEAUTE.


FLUTISTE

 

Avec ce bouquin de Philippe Labro, je profite de l'occasion pour m'élever contre le culte, de plus en plus  présent - de plus en plus ridicule - de la nouveauté. Libraires, bibliothécaires, critiques littéraires, journalistes, organisateurs de salons du livre, lecteurs... ne jurent plus, pour la plupart, que par la dernière nouveauté parue... sans même se préoccuper de savoir si la qualié est au rendez-vous de ce dernier opus.

Avez-vous lu le dernier roman de Machin Chose ? Il est à tomber !

Sans blague ! Peut-être simplement parce qu'il vient de sortir, et que la tendance, la mode, la société du jetable, ont fait du livre un bien de consommation dont la durée de vie, sur les rayons des librairies, n'excède que rarement trois mois !!! Tout juste derrière les légumes frais, le poisson et les yaourts...

Triste !!! D'accord, c'est aussi un commerce. Mais triste, surtout, parce qu'encore trop de lecteurs associent nouveauté et qualité. Ca vient de sortir, donc c'est bien ! Comme si les pires conneries ne commençaient pas par être, elles aussi, des nouveautés !!!

Du coup, ma tête de mule s'interdit toutes les nouveautés, et ne les lira éventuellement qu'après plusieurs années. Avec discernement.

Alors justement, Le flûtiste invisible est paru en 2013. Trois nouvelles prenantes qui donnent à réfléchir sur le thème du hasard, la main de Dieu, le destin, l'aléatoire, le chemin de la vie... dont les orientations peuvent tout à coup changer, pour un grain de sable, un souffle, un rien. Dans Et soudain tout change, Gilles Legardinier ne dit pas autre chose.

Un bon bouquin, bien écrit bien sûr, intelligent jusque dans la moindre nuance. Rare. Et pour grimper encore d'un degré dans la réflexion sur soi, Labro place en exergue cette citation d'Einstein :

                  

"Tout est déterminé par des forces sur lesquelles nous n'exerçons aucun contrôle.

 Cela vaut pour l'insecte autant que pour l'étoile.

 Les êtres humains, les légumes, la poussière cosmique, nous dansons tous au son

 d'une musique mystérieuse, jouée à distance par un flûtiste invisible".

 

Un seul défaut. Majeur. Cet excellent bouquin a déjà quatre ans !!! C'est terrible !!!

 

LABRO


 

LABRO

 

Posté par piezylawski à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2017

JE VOUS LE RECOMMANDE.


Marly auditoire

 

Amis lecteurs de la région de Valenciennes - et bien au-delà - il est vrai que je vous le recommande plutôt mille fois qu'une, ce café littéraire de MARLY, créé et magistralement animé par Lucie Pétrone, sous l'égide de l'association ACCES.

Dans le cadre très chaleureux du restaurant "Les Forges", fort gentiment accueillis par le propriétaire des lieux, des dizaines de lecteurs viennent écouter la bonne parole littéraire, en principe tous les deux mois.

Un auteur, des livres, des questions, des réactions, une atmosphère éminemment conviviale... tout est réuni pour deux heures d'échanges fructueux. Essayez donc une fois, vous verrez, vous ne le regretterez pas.

Et encore mille mercis à tous ceux à qui je dois d'avoir été aussi bien accueilli.

Marly extérieur                       Marly dédicaces

 

Posté par piezylawski à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 octobre 2017

Quand l'argent s'en mêle.


Celui qui t'aide à trouver ton chemin dans la rue, l'ami qui te console, la femme qui te supporte, tout ce qu'il y a de plus important dans la vie n'est jamais rémunéré.   Gilles  Legardinier.

                                                                               Essayez donc d'expliquer ça à votre banquier...



Posté par piezylawski à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2017

Café littéraire de Marly.


 

Rendez-vous le 30, pour des échanges amicaux dont vous aurez l'initiative. Je m'efforcerai de répondre à vos questions...dans la bonne humeur et une franche convivialité.

Mille mercis de m'avoir invité.

A bientôt.


Posté par piezylawski à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Il a peut-être raison.


On se croit libre quand on donne plus d'ordres qu'on en reçoit.    Marcel  Jullian.



Posté par piezylawski à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,