Avec Pierre Zylawski, des livres, des lectures, des gens... Bienvenue.

13 juin 2020

CEUX DE LA FORET.


CDLF

 

A tous ceux qui aiment les histoires simples, les gens simples, les romans qui ne se perdent pas dans une intrigue destinée à égarer le lecteur, cette évocation d'un coin de campagne niché au creux du Massif Central, immédiatement après la Grande Guerre, laissera le souvenir d'un vrai bon moment de lecture.

Une vallée, une montagne, une forêt, une rivière, des hameaux à peine identifiés... une poignée de villageois qui se connaissent et se fréquentent depuis toujours... et mènent une existence simple, dure, mais amicale.

Jusqu'au jour où une usine s'implante dans la vallée et, avec elle, tous les ingrédients de la gangrène : l'envie, la duperie de l'imagination, les apparences trompeuses, l'attrait du clinquant...

La tragédie prépare son lit, le drame ne saurait tarder...

Un roman bien différent des policiers auxquels Charles Exbrayat nous a habitués, mais toujours avec cette maîtrise digne des plus grands.

C EX


 

Posté par piezylawski à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


DIGNITE.


Dans la vie, chacun peut espérer être élevé à la dignité de domestique.   Guy Croussy.

                                                                                                    A méditer.


 

Posté par piezylawski à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2020

Profitez du confinement pour LIRE...


c'est bien ce qu'on entend depuis des semaines, sur tous les tons, et y compris dans la bouche des plus hautes autorités... Alors j'apporte ici ma modeste contribution, en soufflant dix titres, à ceux qui ne sauraient vers quel ouvrage se tourner.

Dix titres, dans des genres très divers, mais qui tous allient l'originalité à la qualité. C'est ainsi que je les préfère et que je les ai choisis. Subjectivement, bien sûr.

Je vous les présente ici, en quelques mots, et sans la moindre intention de classement. Tous sont remarquables. Tous.

                                                                                                        Bonne lecture à vous...

 

 

OURAGAN

 

 

Alors qu'aux Etats-Unis l'ouragan Katrina submerge La Nouvelle Orléans, suivez pas à pas Joséphine Lincoln Steelson, négresse depuis presque cent ans... ostensiblement drapée dans la bannière étoilée. Glaçant.

 

 

 

 

 

 

REEVES

 

 

Puisque vous faites partie de ceux qui se posent des questions sur le grand mystère de la réalité dans laquelle nous sommes projetés, asseyez-vous pour quelques heures de lecture, sur le banc du temps qui passe. Sacrément intelligent.

 

 

 

 

J DARC

 

 

Vous aussi, comme moi, vous pensiez connaître l'essentiel à propos de cette Jehanne d'Arc, de Domrémy... Eh bien, détrompez-vous... Tsunami dans les idées reçues.

 

 

 

 

 

DEBRE

 

 

Goûtez sans modération à ce polar hyper original : un gouvernement, des ministères, des intrigues... et surtout... pas une goutte de sang mais... un regard de femme. Hors des sentiers battus.

 

 

 

 

 

MOLIERE

 

 

Le livre d'un érudit, écrit dans une langue accessible à tous. Cette bible devrait être remboursée par la Sécu. Un livre rare.

 

 

 

 

 

FOU

 

 

Avec cet ouvrage, vous accédez à l'entourage quotidien et immédiat de l'ex roi du Maroc, Hassan II, en compagnie du fou du roi, chargé de distraire le monarque absolu... Tout un monde insoupçonné.

 

 

 

 

 

DARLING

 

 

 

Ames sensibles, porteurs de pacemaker, innocents qui viennent de naître... n'ouvrez surtout pas Darling de Jean Teulé. Vous risqueriez fort de ne jamais vous en remettre. Renversant.

 

 

 

 

RESTE

 

 

Ce n'est pas tous les jours que l'on peut poser le pied dans l'univers d'un thanatopracteur hyperdoué pour redonner aux morts l'apparence du vivant... Déjanté.

 

 

 

 

 

CADRES

 

 

 

Pierre Lemaître est la preuve vivante que l'on peut être lauréat du prestigieux Prix Goncourt et écrire, par ailleurs, un thriller proprement époustouflant. Une sacrée découverte.

 

 

 

 

COMMENT

 

 

Croyez-moi, quand on referme ce livre, on a vraiment l'impression d'être trois fois plus intelligent qu'au moment où on l'a ouvert... Essayez, et vous verrez que ce prof de philo agrégé parle la philosophie comme vous parlez à votre grand-mère. Un exploit.

 

 

 

                                                      Restez chez vous, avec un bon livre...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par piezylawski à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2020

Profitez-en pour lire...


Fenêtre sur crime

 

Les romans policiers ne manquent pas de lecteurs. Il suffit pour s'en convaincre de mettre le pied dans un salon du livre réservé à ce genre : la foule des visiteurs y est dense, et certains ploient littéralement sous la charge des polars qu'ils viennent d'acheter ! Bref, le roman policier est un véritable filon qu'énormément d'auteurs exploitent.

Linwood Barclay, cet Américain qui vit à Toronto, au Canada, n'a vraiment pas besoin de mon aide pour assurer sa publicité ! C'est une évidence. Et pourtant, je tiens à faire ici l'éloge de son polar "Fenêtre sur crime".

Pour une raison majeure : l'originalité du propos. De loin le plus difficile, pour tous les auteurs, et dans ce genre tout particulièrement. Et je suis persuadé qu'avant même d'avoir écrit la première ligne, le succès de son bouquin était assuré, simplement parce que tout l'édifice repose sur une idée comme on en a une, dans une vie !

Je ne vais évidemment rien révéler, mais croyez bien que ce polar sort de l'ordinaire, ne serait-ce que parce que les torrents de sang bien inutiles sont ici avantageusement remplacés par une galerie de personnages parfaitement campés et suivis dans toutes les nuances dont ils sont capables. Deux frères. Un autiste Asperger ? Schizophrène ? Une vice-championne olympique. Un tueur à gages. Un ex Président des Etats-Unis ? Politiciens corrompus. Avocats pourris...

Et peut-être surtout et avant tout, sur internet, une application qui ressemble drôlement à Google Earth...

Quel savant mélange, pour une recette appétissante au goût hors du commun !

Mille bravos, Monsieur Barclay.

 

 

Photo Barclay


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par piezylawski à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hélas !


Si vous voulez de la gratitude, élevez des chiens.    Pierre Assouline.

Ouvrez un journal, papier ou télévisé, et dans les cinq minutes vous êtes obligé d'admettre qu'il a, hélas, raison...


Posté par piezylawski à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Désolé.


Depuis le 15 janvier, on peut lire sur ce blog la liste chronologique des salons et fêtes du livre auxquels je compte participer, avec ma dizaine de bouquins, jusqu'à fin juin.

Aujourd'hui, je suis bien désolé de devoir écrire je comptais participer.

J'étais présent, comme prévu, à Caudry, à La Couture et à Saint-Gobain. Aujourd'hui, à la vitesse où le virus annule pratiquement toutes les manifestations qui rassemblent un peu de monde, je crains fort de devoir en rester là... sans doute pour un long moment... dont personne, semble-t-il, ne connaît vraiment la durée...

Croyez bien que j'en suis véritablement désolé, comme beaucoup d'entre vous assurément, mais dites-vous bien que les pires moments ont également une fin, et donc nous nous reverrons... un de ces jours...

D'ici là, restez chez vous. Profitez-en pour lire.

Et portez-vous bien.


Posté par piezylawski à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2020

OURAGAN.


Ouragan

 

Moi, Josephine Linc. Steelson, négresse depuis presque cent ans, j'ai ouvert la fenêtre ce matin, à l'heure où les autres dorment encore,j'ai humé l'air et j'ai dit : "Ca sent la chienne."

Ainsi commence "Ouragan", de Laurent Gaudé. On est à la Nouvelle-Orléans, dans Lower Ninth, le neuvième district, et, ne vous y trompez pas, "la chienne" c'est la tempête, l'ouragan Katrina qui approche.

Commence alors le chaos des évacuations, la lutte pour la survie, les bassesses les plus noires... On suit pas à pas le destin d'une dizaine de personnages devenus fétus de paille au moment où l'eau provenant des digues rompues envahit la ville. Et dans ces moments-là, l'homme dépouillé de tout apparaît tel qu'il est réellement.

Dans cette atmosphère de fin d'un monde, fort bien rendue par l'auteur, un seul repère, un seul phare reste en place et refuse de fuir : Josephine Linc. Steelson, négresse depuis presque cent ans... ostensiblement drapée dans la bannière étoilée...

Un sacré roman.

Gaudé


 

Posté par piezylawski à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Etrange fête.


Ils vont à la mort comme à une dernière fête.

   Accompagnez ces "ils" dans Ouragan, de Laurent Gaudé.      


    

Posté par piezylawski à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2020

On peut s'y rencontrer...


 

Allez, je vais toujours commencer l'année 2020 avec ces rendez-vous.

Sauf imprévu, toujours possible, j'y serai avec mes neuf titres... et peut-être dix... mais ce dixième ne dépend plus de moi...

 

  • 25 et 26 janvier :     Salon du livre de Caudry. (59)
  • 01er et 02 février :   Salon du livre et de la BD de La Couture (62).
  • 08 mars :              Festival du livre de Saint-Gobain  (02).
  • 04 avril :              Salon du livre de Marly. (59).
  • 26 avril :              Salon du livre de Aulnoye Aymeries. (59).
  • 16 mai :               Salon du livre de Préseau.  (59).
  • 17 mai :               Salon du livre de Amblainville  (60).
  • 06 juin :               Salon du livre de Chauny  (02).
  • 07 juin :               Salon du livre de Chaumont-en-Vexin  (60).
  • 20 et 21 juin :        Salon du livre d'Estaimpuis (Belgique).

                                                                      

Vous serez les bienvenus dans ces rencontres amicales qui  permettent fort souvent des échanges bien sympathiques.

N'hésitez surtout pas...  A bientôt.
                                                                

Posté par piezylawski à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Se taire.


Ce n'est pas parce qu'on se tait qu'on ne parle pas.    Pierre  Assouline.
                                         Au nom de tous les taiseux...


 

                            

Posté par piezylawski à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2019

LE TEMPS DES SOUHAITS.


Déco Noel

 

Il est déjà revenu, le temps des souhaits...

Et j'en profite, en cette fin d'année particulièrement agitée, pour espérer que vous trouverez, auprès de vos proches, la sérénité et la joie dont nous manquons trop souvent.

Belle santé à vous tous.


Posté par piezylawski à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Devenez liseron...


J'ai emprunté la formule à Raymond Queneau... jamais en panne d'une bonne idée.

Décembre, c'est l'heure du tri dans la centaine de bouquins lus en 2019. Subjectif, comme toujours, vu que je ne suis pas encore un robot lisant...

Pas d'ordre préférentiel dans cette liste, simplement dix titres qui, à mon avis, valent la peine.

Bonne lecture à vous.

  • Le dictionnaire de ma vie.  de Eric  Dupond-Moretti.
  • Le banc du temps qui passe.   de Hubert  Reeves.
  • L'instant zéro.   de Joseph  Finder.
  • L'affaire Jeanne d'Arc.   de Roger Seuzig  et  Marcel Gay.
  • La mort étrange de Pierre Bérégovoy.    de Eric   Raynaud.
  • Monstre.   de Gérard Depardieu.
  • Les uns et les autres.   de   Christine  Ockrent.
  • La mémoire n'en fait qu'à sa tête.   de  Bernard   Pivot.
  • Ecoutez  nos défaites.   de  Laurent   Gaudé.
  • Le piège de verre.   de  Eric   Fouassier.

Posté par piezylawski à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2019

VAN GOGH A AUVERS.


autoportrait VG

 

Si l'âme de Léonard de Vinci rôde encore au Clos Lucé, celle de Claude Monet survit assurément à Giverny, et en moins de deux mois Vincent Van Gogh a réussi l'exploit de laisser son empreinte à Auvers-sur-Oise. Définitivement.

Né en 1853 aux Pays-Bas, il a 27 ans lorsqu'il décide de devenir peintre. Pendant dix années seulement, puisqu'il meurt, à Auvers, à 37 ans ! Dix années au cours desquelles, la plupart du temps sans un sou, il peindra plusieurs centaines de toiles, dont 70 dans les deux derniers mois de sa vie, à Auvers.

A ce rythme, ce n'est plus une vie, un art, mais bien une fulgurance régulièrement précipitée dans une tourmente dont il a rarement été le maître.

Pensez donc, des centaines de tableaux et de dessins aujourd'hui connus du monde entier... mais une seule toile vendue de son vivant !

DSC_0105                                                                                                                  

DSC_0107

La chambre de Van Gogh, au premier étage de l'auberge Ravoux.

DSC_0110

 

Il était là... et il y est encore un peu...

DSC_0111                                                                                                                

DSC_0114

 

 

 

 

 

 

 

La mairie d'Auvers-sur-Oise.

DSC_0122

 

L'église d'Auvers.

DSC_0123

 

Célébrissime.

DSC_0115

 

Son existence a été brève, mais ô combien agitée.

Les Pays-Bas, La Provence, Arles, l'asile de Saint-Rémi de Provence où l'on tente de soigner ses hallucinations et de le libérer des voix qu'il dit entendre...

Auvers, au contact d'autres peintres, et pas toujours pour des relations très apaisées : ainsi, en octobre 1888, il menace le peintre Gauguin avec un rasoir pour, finalement, se couper partiellement l'oreille droite...

Mais il trouve heureusement appui et réconfort auprès de son frère Théo qui le soutiendra financièrement, et il gagnera l'amitié du docteur Gachet, l'ami des peintres.

Sans ces deux-là, que serait-il devenu ? La question reste entière.

On sait simplement que sa mort aura été à l'image de sa vie, empreinte d'étrangeté, pour ne pas dire de mystère... Le 27 juillet 1890,dans un coin de campagne qu'il peignait, il se tire une balle de pistolet, s'effondre... mais trouvera la force de rentrer à l'auberge Ravoux, où il mourra le 29 juillet.

Etrange destinée.

DSC_0127

 

DSC_0124

Vincent et Théo, côte à côte, au cimetière d'Auvers, sous un lierre offert par le docteur Gachet.

VG oreille bandée

VG Ebouriffé              

VG pipe

 

Savez-vous pourquoi Van Gogh a peint au moins 25 autoportraits et plusieurs centaines de paysages ?

Simplement parce qu'il n'a jamais eu les moyens de payer les séances de pose d'un modèle.

Savez-vous combien se vend, aujourd'hui, le plus anodin de ses dessins ?

Injustice ?...


 

 

 

 

 

 

Posté par piezylawski à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2019

LE DERNIER MOT.


Seuls les imbéciles ont réponse à tout. Rien n'est vulgaire comme d'avoir le dernier mot sur tout.     Pierre Assouline.

                                                                                          Vous en connaissez, non ?... Eh oui, moi aussi...


Posté par piezylawski à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2019

A Giverny, chez Claude Monet.


On m'avait dit le plus grand bien de la propriété de Claude Monet, à Giverny. C'est vrai que ses jardins m'ont impressionné, mais, chez lui, quoi de plus normal ?

Quelques images, pour vous faire une idée...

 

DSC_0028

L'artiste dans son atelier.

 

DSC_0048    

DSC_0067

 

 

 

 

 

 

                        Sa maison.                                                       

                                                                                                                       

DSC_0045

DSC_0044

 

 

 

 

 

 

 

                Ca, c'est du meuble !                                                                                              Et on astique !

 

 

DSC_0038

DSC_0036

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                   

                    Ensoleillé.

 

DSC_0013

Le monde entier se déplace pour eux...

 

DSC_0010

L'un de ses tableaux.

 

DSC_0033              

DSC_0065

       

 

 

 

 

 

                   Sacré jardin.

                                                                                                                                           

 

DSC_0076

Fritillaires.

 

DSC_0073                   

DSC_0022

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                

                                                                                                              

 

DSC_0088

Célébrissime.

 

 

DSC_0081

Un endroit magnifique...

d'ailleurs surpeuplé de Japonais...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par piezylawski à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,